“Je sais que ne ne sais rien”. Cette fameuse maxime de Socrate nous invite à rester humble face à un sujet qu’on explore, à rester conscient de ce que l’on ignore. Une forme de sagesse et de mesure que l’on rencontre peu sur les internets. Cette phrase est l’antidote à l’effet Dunning-Krüger (biais cognitif de « sur-confiance » : les moins qualifiés dans un domaine surestiment leur compétence). En fait, toute certitude nous éloigne du savoir et renforce notre ignorance. Notre vision du monde repose sur nos croyances, bien plus que sur nos connaissances réelles, et celles-ci sont souvent même…

Marie Geffroy

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store